Métier

Trop bon l’expérimentation dans l’alimentaire Agil’Agro


24 juin 2020

Les expérimentations dans les entreprises de l’alimentaire, on en raffole chez Alimétiers. Agil’Agro, vous en avez entendu parler ? C’est une démarche très prometteuse, notamment pour la façon de travailler dans l’agroalimentaire. Elle a porté ses fruits pendant le confinement. On explique.

À quoi s’attaque l’expérimentation Agil’Agro ?

Le manque de main-d’œuvre. Ça ne date pas d’hier, les entreprises de l’agroalimentaire ont souvent du mal à recruter des candidats. C’est dommage dans la mesure où des métiers intéressants, des perspectives de carrière, il y en a pour tous les goûts dans le secteur. Bref, Agil’Agro a été imaginée pour régler ce problème, pour améliorer aussi l’employabilité et pour favoriser les évolutions professionnelles dans les industries du domaine.

Expérimentation bretonne

Comme dans bien des cas, l’échelle de cette expérimentation est locale. D’où ? Elle a été initiée durant l’automne 2019, en Bretagne. Une région où sont installées de bien belles entreprises de l’alimentaire, dont beaucoup de fleurons. Ces acteurs se sont ainsi lancés dans une démarche collective qui s’adresse en particulier aux personnes en recherche d’emploi, d’apprentissage ou encore aux salariés déjà en poste dont le projet est de vivre une nouvelle aventure.

Amener sur le terrain de l’alimentaire

En clair, une des ambitions d’Agil’Agro est d’amener les gens à se tourner vers les activités de l’agroalimentaire. Et au-delà, ce dispositif est un bon moyen de mettre la lumière sur les opportunités de métiers du secteur. Et c’est peu dire qu’il y en a beaucoup. Autre objectif de cette initiative est de développer la coopération entre les entreprises du même coin.
Spoiler, vous allez voir comment le confinement la favoriser ça en fin d’article.

Comment Agil’Agro s’y prend ?

Pour parvenir à atteindre ces objectifs, Agil’Agro a prévu des événements, des forums, des vidéos, des rencontres avec des candidats... plein de moyens pour faire découvrir les métiers jusqu’à proposer des immersions et des stages.
Ceci étant, pour faciliter l’embauche de candidats, l’initiative prévoit de proposer des parcours professionnels, des conseils d’orientation, des programmes de formations qualifiantes.
Imaginons, vous êtes intéressés par l’agroalimentaire, avec Agil’Agro vous pouvez vous faire tester, évaluer vos compétences, mieux vous connaître et avoir des idées de postes qui vous correspondent.
Ça se passe sur une plateforme où candidats et recruteurs ont accès. On peut y passer des entretiens individualisés, recevoir des alertes pour des jobdating...

En coulisses d’Agil’Agro

Cette initiative est signée, partagée par différents acteurs et partenaires sociaux comme ABEA et la Dirrecte. Par ailleurs, ce projet a été élaboré à partir d’une enquête menée auprès de directeurs de ressources humaines, qui a permis d’analyser les besoins et comprendre des attentes.

Pendant la crise sanitaire

Agil’Agro a su s’illustrer et prouver son utilité pendant la crise sanitaire. En effet, des entreprises adhérentes au dispositif l’ont expérimenté. Comment ? Là où certaines ont connu une baisse d’activité, d’autres, en revanche ont eu une hausse. Ainsi, grâce à Agil’Agro des chefs d’entreprises ont pu s’échanger des profils de professionnels dont ils avaient besoin dans l’urgence. Ainsi, des salariés qui en temps normal travaillent dans le domaine du chocolat sont allés prêter mains fortes dans celui de la confection de pâté. #solidarité.

Des conseils, des info, des bons plans sur les formations et les métiers de l’alimentaire ? Une adresse : www.alimetiers.com