Métier

Qui sont les boss du popcorn en France ?


17 février 2021

Difficile d’imaginer la France dans le palmarès des champions de la fabrication du popcorn et pourtant.
Industriels, star hollywoodienne, chefs de la gastronomie, qui tient le marché dans le pays ? On part à leur rencontre.

Nataïs, Le poids lourd du popcorn

Nataïs, ce nom ne vous dit peut-être rien mais, il y a fort à parier que vous ayez déjà goûté un de ses produits. Cette entreprise française et ses 130 employés, installés dans le département du Gers, fabriquent environ 95 % de la production française de popcorn. Elle pèse à elle seule, 35% du marché européen. Quelque 150 tonnes de maïs sont soufflées chaque jour. Colossale.
Au-delà de ça, l’engagement de l’entreprise mérite d’être souligné un instant. En effet, il est bien concret, au niveau du maïs, sa principale matière première. Une grande partie est issue de l’agriculture bio. De façon plus générale, depuis plusieurs années Nataïs privilégie l’agriculture régénératrice. C’est quoi ? Un mode de culture ou le sol est protégé à partir d’un travail simplifié de celui-ci. Bref, la naturalité des produits, c’est du sérieux pour l’entreprise.
Réalité ou promesse marketing ? Faites-vous votre propre avis. Quand vous achetez du popcorn Nataïs, un QR code est à votre disposition sur l’emballage. En le scannant, vous accédez à toutes les informations sur l’origine du sachet comme le lieu où le maïs a poussé et la façon dont il a été cultivé. Enfin, pour vous mettre l’eau à la bouche, le fabricant vend du popcorn sucré, salé, au caramel, au fromage... en sachet pour micro-ondes et en vrac.

Le plus hollywoodien des pop corn parisiens

Dans un tout autre registre : YummyPop. Une boutique parisienne qui met des paillettes dans la vie, qui fait accéder à Hollywood. Qu’a-t-elle de spéciale ? Cette adresse dédiée exclusivement à la vente de popcorn a été montée par Scarlett Johansson, herself. Vous la connaissez forcément. Il s’agit d’une actrice américaine, à l’affiche notamment de blockbusters Marvel comme Avengers. Ce spot, elle l’a ouvert en 2016. Et vous savez quoi ? « Proposer mon snack favori dans ma ville européenne préférée était un rêve » pouvait-on lire dans la presse à l’époque de l’inauguration.
Ceci étant, pour le concrétiser, elle s’est entourée d’un chef US, Will Horowitz. Il a notamment développé une gamme de maïs soufflés à partir de différentes saveurs. Il y en a pour tous les goûts, à la truffe, au cheddar, au sirop d’érable... Salé ? oui et le prix l’est aussi. Un sachet coûte entre 6 et 15 €. Mais bon, c’est le popcorn de Scarlett tout de même !

My Crazy Pop, léger et sain

Ce concept, « bar à popcorn », n’est pas le premier en France. Un pionnier a ouvert ses portes un peu plus tôt, en 2014. My Crazy Pop a été créé par Christel Leflaive. Installé à Saint-Maur-des-Fossés, ce laboratoire de fabrication artisanale est aussi imprégné d’une touche hype. En effet, une ancienne candidate de Masterchef, Nathalie Nguyen, a conçu les parfums à la carte. On croque dans des saveurs telles que caramel à la purée de fruits frais, chorizo, pesto, chocolat. Ici le plaisir est loin d’être synonyme de malbouffe. Au contraire, chez My Crazy Pop, il est question d’en-cas sains et légers, faits à partir de maïs sans OGM.

Des conseils, des informations, des bons plans sur les formations et les métiers de l’alimentaire ? Une adresse : www.alimetiers.com