Métier

Quelles tendances connaître quand on démarre dans l’alimentaire ?


16 janvier 2019

Quand on bosse dans l’alimentaire, écouter régulièrement les attentes des consommateurs c’est la base. Comment ? On peut par exemple lire des études comme celles dont on va parler ici. Pourquoi ? Ça permet notamment de savoir si ses produits sont toujours bien en phase avec l’appétit de l’époque. On part découvrir les grandes tendances à connaître aujourd’hui.

Les français et leur alimentation

On commence par régler une question générale : quel rapport les français entretiennent-ils avec leur alimentation ? 86 %* considèrent qu’ils y font très attention. C’est plutôt intéressant de le souligner car ça veut dire que presque tout le monde est sensible au contenu de son assiette. En clair, chacun a des exigences, on va voir où elles se situent.

Informer les consommateurs

Depuis un petit moment, les consommateurs envoient un message aux professionnels de l’alimentaire, à travers les études : « On veut en savoir plus ! » Plus que jamais, ils veulent mieux comprendre ce qu’ils achètent et cuisinent. Ils sont même unanimes, 91%** demandent plus de transparence à propos du contenu de leur caddie et panier à provisions. Si on creuse plus loin, ils sont 61 %** à vouloir des informations sur l’origine et 56%** sur la composition des produits. Et donc ? Ça signifie qu’il faut partager un maximum d’éléments : méthodes de fabrication, lieux d’approvisionnements, descriptions et intitulés des ingrédients… Toutes ces précisions sont plus que jamais attendues et rassurent.

Comment les consommateurs font-ils leurs courses ?

On regarde à présent comment les français font leur choix durant leurs courses. À partir de quels critères se tournent-ils plus vers un produit plutôt qu’un autre ? La première indication qu’ils cherchent est celle du prix. C’est ce qui compte le plus pour 62 %*. Puis, ils s’intéressent à la provenance (58 %*) et la liste des ingrédients (56 %*), ça rejoint l’idée vue plus haut. Ensuite, ils vont être attentifs à la qualité gustative des aliments, ce pour 43 %*.

Bref focus sur la notion de qualités gustatives. Pour les consommateurs, une bonne alimentation se résume avec les mots suivants : plaisir, sain, équilibre, varié et convivial. Comment l’obtiennent-ils ? Selon 74%* au marché ; 72%* directement chez les fabricants ; 51%* dans les magasins de la grande distribution.

Les produits qui inspirent confiance

On poursuit à présent avec les types de produits qui bénéficient de plus de confiance. Sur ce point, les français disent être bien friands d’aliments issus des petits producteurs (82 %*). Ceux qui portent des labels ou encore les Made in France arrivent ensuite ex aequo ensuite (67 %*). Les aliments d’origine naturelle viennent en troisième position (57 %*).
Quid des références bio ? Elles récoltent la moitié des faveurs de l’opinion public (51%*). Ceci étant, elles sont entrées dans les mœurs. 81 %* des consommateurs en achètent, dont 34 %* une fois par semaine. Aujourd’hui, ça représente en moyenne un quart de leurs courses alimentaires.
Sur la dimension développement durable aussi, tout le monde semble être d’accord. 91%** de la population pensent qu’il est important d’acheter des produits plus respectueux de l’environnement, 86%** visent la limitation des emballages.

Retrouvez toutes les tendances des métiers et des formations de l’alimentaire sur le site www.alimetiers.com.

*Les Français et l’alimentation : confiance, attentes d’informations et perception de la qualité des produits – Opinionway pour Food Camp – Octobre 2018
** Food 360 – Kantar TNS – Septembre 2018