Formation

Quand Alimétiers jette l’ancre à Brest pour le salon Azimut


1 février 2019

Le tour de France d’Alimétiers se poursuit. Cap à l’ouest, on vous emmène à Brest où on a parlé formation et alimentaire, à l’occasion d’Azimut. Ce salon a eu lieu les 24, 25 et 26 Janvier 2019. C’est un rendez-vous phare pour tous les lycéens et lycéennes en Bretagne. Ils sont, chaque année, plusieurs dizaines de milliers à venir trouver des idées d’orientation et à faire des rencontres professionnelles. Débrief.

C’est quoi Azimut ?

L’événement breton de l’orientation. Le stand Alimétiers était installé aux côtés de 300 autres : des établissements scolaires, des centres de formation, des organismes publics et privés. Sciences, sport, droit, informatique, défense... plein de secteurs d’activités locaux étaient représentés, dont bien sûr celui de l’alimentaire.

Bien choisir sa carrière dans l’alimentaire

C’est sur l’espace Agronomie & Agriculture du salon que le public a reçu des billes sur les métiers et les formations du secteur. Il pouvait aussi y obtenir des offres d’emploi, d’alternance et de stage.
Alimétiers était entouré de partenaires de qualité, à savoir les Chambres d’Agriculture de Bretagne et l’Apecita. Deux acteurs importants, on y revient, ils peuvent vous intéresser.

Les pro de l’agriculture Bretonne

On commence par les chambres d’agriculture de Bretagne. On pouvait les approcher au niveau de leur étal de légumes et de fruits du terroir. Décor ? Pas seulement, tous ces beaux produits montraient combien les métiers de la terre sont utiles notamment en matière d’alimentation.
Histoire de bien entrer dans le sujet, des étudiants en alternance en BTS (Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole) étaient présents. Ils partageaient leur expérience et des conseils. Les visiteurs ont ainsi découvert des formats de formations, des cursus, des savoir-faire...

Tremplin dans l’alimentaire

On continue avec l’Apecita, une structure implantée un peu partout en France. Elle s’adresse à tous ceux qui cherchent un travail dans l’agroalimentaire et l’agriculture. Elle favorise ainsi les rencontres entre les entreprises et les candidats dans les domaines des productions animales, des grandes cultures, de la vigne et du vin, de l’horticulture... Comment elle s’y prend ? Elle a mis sur pied un programme d’accompagnement complet et adapté aux profils. Dans cette perspective, l’Apecita mène des bilans de compétences, apporte des conseils en évolution professionnelle, anime des ateliers... Ça vous intéresse ?

L’innovation, un axe d’orientation à étudier

Ceux qui, à Azimut, cherchaient des idées d’orientation étaient servis avec les innovations.
Il y avait par exemple une maquette grandeur nature de production de spiruline. De quoi ? Cette algue fait beaucoup parler d’elle pour ces qualités nutritionnelles. Les spécialistes ont tendance à être d’accord pour dire qu’elle est un aliment qui concentre des nutriments et des protéines favorables à la santé. On en trouve déjà aujourd’hui sous forme de compléments alimentaires, mais aussi en tant qu’ingrédient de biscuits, de pâtes à tartiner... Comment est-elle produite ? A partir de l’aquaculture. Elle se forme dans de l’eau salée et plutôt chaude, grâce à l’activité de poissons. Métier d’avenir !

Autre domaine à creuser, l’agriculture de précision

On a aussi fait le point sur l’agriculture de précision auprès d’une entreprise Bretonne dont c’est la spécialité : Sofimat. Celle-ci propose, entre autres, aux cultivateurs différents outils et technologies. Elle fournit par exemple des appareils de mesure capables d’analyser finement les sols. Ils déterminent alors les décisions à prendre et les actions à conduire, tels que l’irrigation ou encore le semis.

Comment fonctionne parcoursup ?

Azimut était aussi le lieu où obtenir des réponses à ses éventuelles questions sur Parcoursup. Que retenir ? Ça se passe en 3 étapes :
De novembre à janvier 2019, c’est la période où l’on s’informe et l’on découvre les formations.
Du 22 janvier au 3 avril 2019, on formalise ses vœux et on finalise son dossier.
Entre mai et juillet 2019, les réponses tombent et on choisit.
Ceux qui n’obtiennent pas de proposition peuvent être accompagnés durant une phase complémentaire (jusqu’à mi-septembre).

Des conseils, des info, des bons plans sur les formations et les métiers de l’alimentaire ? Une adresse : www.alimetiers.com.