Région

Mer et soleil en Provence-Alpes-Côte d’Azur !


15 mai 2018

Le soleil, la pétanque, les cigales et... l’alimentaire. La Provence-Alpes-Côte d’Azur est bien connue en tant que destination de vacances. Ceci étant, avec son terroir –vignobles, vergers, mer – elle est aussi un cadre idyllique où démarrer une carrière food. Quelle orientation en alternance choisir ? Tranquille, suivez le guide !

 

Des métiers ouverts à tous les profils

De l’agriculture, aux métiers de bouche, en passant par ceux de l’agroalimentaire, la région ouvre bien des portes, à tous les profils, dont les apprentis (du CAP au diplôme d’ingénieur).
C’est même plus que vrai du côté des 1800 établissements et 1430 entreprises des industries agroalimentaires locales. Ils représentent 12 % de l’emploi régional. Ce sont 13 500 personnes, elles-mêmes à l’origine de 3 640 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont 997 millions réalisés grâce aux exportations
(Source : DRAAF PACA – Panorama des industries agroalimentaires – 2016).
Tout ce dynamisme est gourmand en ressources. Chaque année, environ 4 000 postes sont proposés dans le domaine (Source Pôle Emploi SIAD). Ce sont autant de bons plans à saisir dans la production, les achats/ventes, l’innovation, la qualité ou la logistique.
 
À vos CV !

 

On postule où ?

Ici, la grande majorité des établissements est plutôt de petite taille. 85 % comptent moins de 10 salariés. Les pistes sont multiples ! Ceci étant, vous pouvez aussi concentrer votre projet et frapper à la porte de géants internationaux, comme Haribo, Campbell, Ricqles, Zan, présents dans la région. Quoi qu’il en soit, vous pouvez viser de nombreux secteurs : boissons, vins, produits de la boulangerie-pâtisserie, cacao... répartis sur tout le territoire.

 

Les secteurs à suivre

Savez-vous là où la région est particulièrement forte ? Soleil oblige, la culture et la transformation de fruits et de légumes sont en tête des activités du secteur, ce notamment dans le Vaucluse. La confiserie et la biscuiterie sont aussi bien placées parmi les activités locales.

 

Se lancer par l’apprentissage ? Bonne idée !

Sachez que c’est un des domaines sur lequel la région mise beaucoup. Elle favorise l’apprentissage en ouvrant chaque année des formations. Elle contribue à la vie des apprentis par l’achat du premier équipement professionnel, la gratuité des transports entre le domicile et le CFA et mobilise des aides financières grâce à son fonds régional aux apprentis. Plus de détails sur le site de la région

Voici les 11 CFA centres de formation d’apprentis du réseau CFALIM de la région.
Guettez les portes ouvertes dans l’agenda !

 

– CFA CCIT 84
– CFA CMA – Campus de GAP
– CFA CMAR PACA – Campus d’Avignon
– CFA IFRIA PACA
– CFA INTERPRO. COROT ALPHONSE MOUNIER
– CFA MFR DE PROVENCE – La Denoves
– CFA RMA – Campus de Digne
– CFA RMA – Campus de Saint Maximin
– CFA RMA – Campus des Arcs
– CFA RMA – Campus du Beausset
– CFA RMA – Campus La Seyne

 

Goûtez d’abord au terrain !

Avant de vous engager, vous voulez savoir si les métiers de l’alimentaire vous plaisent ? Testez-vous ! Comment ? En tant que saisonnier ! Des milliers d’emplois sont ainsi offerts chaque année dès que les températures grimpent. C’est l’occasion de se faire une première expérience dans la cueillette de fruits, de légumes, dans les cuisines ou encore sur les terrasses des restaurants de la côte.

 

Plus de détails sur l’emploi et l’apprentissage agroalimentaire en PACA, rendez-vous sur www.emploi-agroalimentaire-paca.com