Partage d'expérience

Les professionnels de l’alimentaire sont-ils bien dans leur métier ?


30 décembre 2020

Spoiler, oui ! Une enquête réalisée auprès de professionnels du secteur, par le site RegionsJob et le cabinet de recrutement ManageriA, le dit. On regarde ça de plus près.

Avant de parler des résultats, on va maintenir le suspens un instant. On ne le dit jamais assez, mais le secteur de l’agroalimentaire est toujours en tête du classement des industries françaises, que ce soit au niveau de son chiffre d’affaires et de ses emplois (près de 500 000). Donc, autant dire qu’il est plutôt important que ceux qui y travaillent se sentent bien dans leur secteur.

Bien, dans le secteur agroalimentaire

On revient à l’étude. Première donnée particulièrement intéressante, sur 10 professionnels de l’agroalimentaire, 9 apprécient et sont fiers d’y travailler. Ça commence bien. Et si on creuse un peu, la question qui se pose ensuite est « qu’est-ce qui leur plaît dans ce milieu ? » L’innovation arrive en tête. Cette dimension prime pour 56% des répondants. (Quand on vous dit chez Alimétiers que l’alimentaire innove, vous avez la preuve que c’est vrai). Ce qui plait principalement ensuite est la diversité, tant aux niveaux des produits (61%) et des métiers (59%).

L’alimentaire, un choix

Au-delà du fait de savoir combien les talents de l’agroalimentaire aiment ce qu’ils font, l’étude éclaire aussi sur la façon dont ils ont intégré leur poste. Pour la majorité des personnes interrogées, ça a été un choix. Ceci étant, un bon nombre d’entre eux parlent même de vocation.
Visiblement, ils ont pris une bonne décision puisque 79% des participants déclarent se réaliser sur le plan professionnel dans le secteur et 76% sur le plan personnel.

La mobilité dans l’agroalimentaire

Ça n’est pas parce que ces pro se sentent bien qu’ils n’ont pas envie de bouger un peu. 71% d’entre eux aimeraient bien changer de poste d’ici les douze prochains mois. Pour aller où ? 80 % ont en tête de rester dans le secteur. Seulement, trois quarts se verraient bien dans une nouvelle entreprise.

Des progrès pour les entreprises de l’alimentaire ?

Si les professionnels de l’alimentaire avaient quelque chose à changer ? En effet, tout n’est pas parfait, l’inverse serait triste. Les voies d’amélioration émises par les professionnelles sont dans l’ordre :
Une meilleure rémunération 64%), des perspectives d’évolutions (42%), des programmes de formation dans l’entreprise (23%) et plus d’avancées de leur entreprise sur les questions de RSE (21%).
La question du bien-être au travail a été soulevée dans l’étude. Il en ressort trois pistes grâce auxquelles les entreprises peuvent encore évoluer : les moyens accordés (40%), le style de management et de reporting (38%) et la reconnaissance offerte par les supérieurs (35%).
Si on résume l’étude de RegionsJob et de ManageriA, les professionnels de l’agroalimentaire sont visiblement bien dans leur métier. Ils le voient comme un secteur innovant. La plupart ont fait le choix d’intégrer ce secteur. Toutefois, il y a des dimensions sur lesquelles les entreprises peuvent toujours évoluer.

L’agroalimentaire est aussi peut-être pour vous ? Des conseils, des informations, des bons plans sur les formations et les métiers de l’alimentaire ? Une adresse : www.alimetiers.com