Métier

Découverte métier : qu’est-ce qui anime l’animateur logistique ?


16 décembre 2020

Bip bip, wouai ! Est-ce que le stock est chaud ce soir ? Oubliez. Le seul point commun entre un animateur logistique et celui de club de vacances est le nom, point. Le professionnel clé de l’alimentaire, dont on va parler, n’est pas vraiment là pour plaisanter. Rôle, compétences, savoir-être, formation, Alimétiers vous présente son profil.

C’est quoi la logistique dans l’agroalimentaire ?

On commence par le commencement : les environnements de travail d’un animateur logistique. En réalité, on peut le rencontrer partout sur la chaîne d’activités de l’agroalimentaire. Il est amené à exercer dans une plateforme logistique, une entreprise de fabrication d’aliments ou même dans une entreprise de distribution. Bref, il se trouve là où une marchandise entre, d’autres sortent et forment ce qu’on appelle des flux. Des quoi ? Les flux sont tous ces mouvements de matières premières, de produits agricoles, de produits transformés que les consommateurs vont retrouver dans leurs magasins.
Jusqu’aux rayons, les étapes intermédiaires sont nombreuses. Ce sont autant de moments où il faut gérer les fameux flux. On organise alors des espaces de stockage, des opérations de manutention ou encore l’éventuel maintien de la chaîne du froid.
Tout ça peut vite être un casse-tête, sauf pour l’animateur logistique.

Le métier d’animateur logistique

Le travail de l’animateur logistique est donc d’organiser. On voit quoi de plus près.
Son quotidien laisse peu de place à l’ennui. Ses activités sont nombreuses. D’une façon générale, son attention est portée sur la réception et le départ des marchandises. Pour ça, il est assez entouré. D’une part, il travaille sous la direction d’un responsable logistique. D’autre part, il pilote une équipe composée de de magasiniers, de manutentionnaires ou d’agents logistiques. Il planifie leurs tâches. Il met à leur disposition des outils et des méthodes afin d’atteindre des objectifs, comme gagner du temps ou économiser de l’argent par exemple.
Il est aux commandes d’un stock, dont il connaît le moindre recoin. Il supervise son fonctionnement, son entretien, son rangement, la rotation des produits. En ce qui concerne les expéditions, il participe aussi à définir les plans de transport, à savoir, fixer quand et comment les produits sont acheminés.

Savoir-être, un bon animateur logistique

Le portrait type de l’animateur logistique n’existe pas vraiment. En revanche, pour assurer dans ce métier, l’idéal est de savoir se montrer à l’écoute et curieux. Ce sont de bonnes clés pour trouver des solutions. Le mieux est d’être rigoureux aussi. Ça permet d’anticiper bien des problèmes, de pouvoir réagir rapidement et de ne pas se laisser envahir par le stress.

Les compétences de l’animateur logistique

L’animateur logistique a plus d’une corde à son arc. Dans son rôle de manager, il maîtrise toutes les dimensions de son métier, ses contraintes comme ses opportunités. C’est ce qui lui permet d’installer de bonnes conditions de travail pour son équipe.
Il connaît aussi par cœur les ficelles de l’agroalimentaire. Un bon atout pour répondre aux besoins des entreprises avec qui il est en contact. Enfin, il maîtrise une batterie d’outils numériques de logistique, de planification, de mesure de performances.

Les formations pour devenir animateur logistique

Pour percer dans ce métier, commencer par une alternance comme un bac pro logistique ou transport est un bon début. La poursuite peut s’effectuer avec un BTS, puis pourquoi pas une licence pro prestation logistique.

Entre nous, ce domaine offre des perspectives de carrière très (très) intéressantes.

Des conseils, des informations, des bons plans sur les formations et les métiers de l’alimentaire ? Une adresse : www.alimetiers.com