Métier

Découverte métier : opérateur chargé de la stabulation des animaux


8 juillet 2020

Stabula quoi ? Venez, on va traduire ça ensemble ! Derrière ce mot savant se cache en réalité un métier intéressant, au contact des animaux, avec de beaux débouchés. Cerise sur le gâteau, il est accessible par l’apprentissage.

C’est quoi la stabulation des animaux ?

Dans le domaine de l’agroalimentaire, la stabulation est une période. Celle que les animaux d’élevage passent durant leur croissance, dans un espace clos, en plein air ou abrité. En France, les troupeaux sont souvent gardés dans une étable ou en extérieur dans des boxes (appelés des stalles) mais aussi dans une prairie. Là où quoi qu’il en soit le rôle de l’opérateur de stabulation s’avère varié.
Tout d’abord, ce pro veille à ce que les conditions de stabulation soient idéales. Il fait en sorte que les espaces soient sûrs, qu’ils ne présentent aucun danger. Il s’agit d’éviter que le cheptel se fasse mal avec quelconque matériel. En l’occurrence, la structure est régulièrement entretenue. Et puis surtout, il met en œuvre des procédures de qualité, d’hygiène. Il applique à la lettre des mesures bien strictes sur tous ces sujets.
On l’a dit, l’opérateur de stabulation passe le plus clair de son temps avec des animaux. Ça commence dès la réception de nouveaux congénères. Il assure leur accueil. Il garantit leur sécurité lors du déchargement du camion. Il assure leur bien-être. Il gère leur hébergement. Il procède à leurs soins. Il les lave. Il s’occupe de leur alimentation. S’il le faut, il procède à certaines activités vétérinaires.

Les compétences de l’opérateur de la stabulation des animaux

L’opérateur de stabulation a une profonde connaissance des animaux d’élevage. Il les connaît sur le bout des doigts. Leurs réactions, leurs attitudes, avec l’expérience, il développe un sens et des automatismes précis à leur égard. Il sait quels sont leurs besoins en alimentation. Il sait préparer des régimes adaptés aux espèces. Il sait repérer les maladies ou les blessures et selon la gravité y faire face. Il maîtrise aussi des compétences en termes d’hygiène et de sécurité.

Les spécialités de l’opérateur de la stabulation

Partout où il y a des animaux d’élevage, il y a des opérateurs de la stabulation. C’est un passage obligé pour toutes les espèces, les bovins, les ovins, les caprins, les équins... En tant qu’opérateur, on est souvent spécialiste de l’une d’entre elles. Chacune a ses spécificités, son caractère passionnant à saisir.

Comment devenir opérateur de la stabulation ?

Par l’apprentissage pardi ! Dès la fin du collège, on peut déjà se tourner vers un CAP agricole Métiers de l’agriculture ou un BPA Travaux de la production animale ou encore un Bac pro Conduite et gestion de l’exploitation agricole option systèmes à dominante éle­vage.
Autre possibilité en Bac+2, l’idéal est de passer un BTSA conduite et stratégie de l’entreprise agricole, ou productions animales.

Les perspectives d’avenir ?

Au bout de quelques années en tant qu’opérateur, il est naturellement envisageable de devenir chef d’équipe.

Des conseils, des info, des bons plans sur les formations et les métiers de l’alimentaire ? Une adresse : www.alimetiers.com