Avec 210 000 élèves, étudiants, apprentis et 245 00 stagiaires en formation continue répartis dans 800 établissements publics et privés, l’enseignement agricole est un système éducatif à taille humaine à la fois pluriel, vivant et en constante évolution.

De nombreux avantages et spécificités :

 

– des formations qui s’étendent du CAP agricole au titre d’ingénieur, de vétérinaire ou au doctorat (Bac + 8) et préparent aux métiers relevant de huit secteurs professionnels : production, transformation, commercialisation, aménagement de l’espace et protection de l’environnement, activités hippiques, services, équipements pour l’agriculture, élevage et soins aux animaux ;

– un taux d’insertion professionnelle important (>85%) ;

– des passerelles permettant aux jeunes, après un palier de formation, de continuer leurs études au niveau supérieur en formation initiale scolaire, initiale par apprentissage, en formation continue ;

– des établissements et classes à effectifs raisonnables pour un travail personnalisé et de nombreux travaux de groupes qui favorisent l’épanouissement et la réussite de chacun(e) ;

– des exploitations et ateliers technologiques comme support pédagogique et d’expérimentation permettant des apprentissages concrets pour les élèves, étudiants,

Pour rendre compte de toute cette richesse, la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l’Agriculture vient de publier un ouvrage qui dresse un portrait de cet enseignement original.

Un document statistique précis et exhaustif qui laisse une large place aux témoignages de celles et ceux qui le font vivre.

Télécharger le guide de l’enseignement agricole

Plus d’informations sur le site d’information et de promotion des établissements publics d’enseignement agricole