Découverte métier : fabriquer 1000 crêpes par minute chez un crêpier professionnel

Décembre 2018

Défi ! Combien de crêpes êtes-vous capables de fabriquer en 60 secondes ? Avant que vous ne fassiez le test à la maison, on vous raconte comment des collégiens de Sainte-Geneviève-des-Bois ont appris à en cuire 1000 en une minute. Mytho ? Non, non.

Ils ont visité les Établissements Lefeuvre

En réalité, ces élèves du collège Paul Éluard ont même assisté à la fabrication de plusieurs dizaines de milliers de galettes, blinis et pancakes, à l’occasion d’une Alim’Rencontre. Une quoi ? Une visite qui leur a permis de se rendte dans les coulisses des Établissements Lefeuvre. Cette TPE agroalimentaire produit toutes sortes de crêpes, pour les magasins et les grandes surfaces.
Là-bas, les collégiens ont découvert des métiers de l’alimentaire qu’ils n’imaginaient pas exister, comme celui de crêpier. Et puis, ils ont percé tout un tas de mystères à propos des compositions des recettes ou encore des méthodes de fabrication.

En tenue de crêpier

Pour bien comprendre tout ça, les élèves ont mis la main à la pâte. Après avoir été accueillis par Philippe Werler, le chef de l’entreprise, ils ont enfilé la tenue de rigueur, blouse et charlotte. Celle-ci est obligatoire pour des questions d’hygiène et ça fait tout de suite très pro. Une fois équipés, ils ont accédé au laboratoire. C’est là où les choses sérieuses se passent. Là où deux équipes se relaient chaque jour de 6 à 20 heures pour cuisiner et pas n’importe comment.

Une recette de crêpes comme à la maison

Nos crêpiers en herbe ont participé à la réalisation d’une recette. Côté composition, à part le dosage, la liste d’ingrédients était la même qu’à la maison. Pour leurs 1000 crêpes, ils ont mélangé 18 kilos de farine, 4 kilos de lait, du sucre, un peu de levure et quelques œufs.

De la cuisson à l’emballage

Une fois la pâte prête, ils l’ont acheminée vers une énorme couronne de fonte chauffante où deux étapes se déroulent. La préparation s’est écoulée toute seule automatiquement. La première face a commencé alors à cuire. Ensuite, la seconde s’est aussi dorée à point sur une autre couronne.
En fin de ligne, les élèves ont pu saisir comment les produits destinés à la vente en rayon sont emballés grâce à une machine, l’operculeuse.

Savoir-faire crêpiers

Durant toutes ces phases, la présentation et la qualité des crêpes ont été surveillées en permanence. Lors de la cuisson, les crêpiers ont ajusté la forme des produits avec des gestes précis afin qu’ils aient une belle allure de disque. « La cuisine n’est pas une science, on doit faire évoluer nos recettes, les températures de cuissons tous les jours. On le fait à l’œil parce qu’on connait bien notre métier et c’est ce qui en fait sa richesse » a précisé Philippe Werler à propos des savoir-faire de l’entreprise.

A la fin de la visite, les collégiens étaient comme les crêpes : emballés. L’un d’entre eux a confié : « C’est bien de savoir que si l’on se forme à un métier comme ceux d’ici, on pourra trouver un travail intéressant près de chez nous ».

Bref topo sur les Établissements Lefeuvre
Ils ont été créés en 1963
Philippe Werler a repris l’entreprise, il y a 16 ans
Tous les produits fabriqués sont frais
L’entreprise est capable de produire 25 000 unités par jour !

Intéressés par une Alim’Rencontre ?

Si vous aussi, vous voulez participer avec votre classe à une Alim’Rencontre, n’hésitez pas à le dire à vos professeurs. C’est une super occasion de découvrir des métiers intéressants auxquels on ne pense pas toujours durant son orientation.

Restez connectés avec les métiers et les formations de l’alimentaire sur www.alimetiers.com